Archives by date

Archives by date

You are browsing the site archives by date.

Les voeux de Micheline Calmy-Rey, ancienne présidente de la Confédération

Extrait de l’interview de Fateh Emam par Daniel Fazan à la Radio Suisse romande où il revient sur sa rencontre avec Michelin Calmy-Rey:

« FE … Il y a quelques jours, il y a ma nièce de New York qui est arrivée.

DF Et puis vous dites – c’est extraordinaire – parce qu’avec ma nièce kaboulie qui est Américaine, je suis à la Place de la Palud et tout d’un coup, je vois arriver quelqu’un et ma nièce n’en revient pas, cette personne qui est là, en face de vous, c’est qui ?

FE Ah oui, c’était vraiment magnifique. C’était Madame Calmy-Rey. Et quand les gens disaient : voilà la présidente, ma nièce me dit : mais ce n’est pas possible ! Je lui dis : comment, ce n’est pas possible ? Elle me dit : une présidente, comme ça, qui vient vous dire bonjour. Et puis, je me suis levé et je suis tombé nez-à-nez avec Madame Calmy-Rey et puis je lui ai serré la main et j’ai dit : Écoutez, il y a ma nièce qui ne croit pas que vous êtes vraie. Elle a commencé à rire. Oui, parce qu’en Amérique, ça ne se fait pas. Vous vous rendez compte, Bush là, arriver à la Place de la Palud serrer des mains ? Elle était très gentille, très sympathique. Et puis, elle lui a dit bonjour, elle a accepté de faire des photos qui, malheureusement, n’ont pas réussi, puis après – quand-même – il y a les gens de la sécurité qui sont venus et elle m’a dit : excusez-moi, il faut que je parte.

DF Elle a un rôle de Présidente à tenir. Elle avait surement une séance dans la région.

FE Je l’ai trouvé tellement sympathique parce que je la connaissais de vue du Café Papon à Genève où il y a le parti socialiste, je crois, je ne veux pas dire des bêtises, et puis, je lui ai envoyé mon livre.

DF Vous avez bien fait de lui envoyer ce livre « Au-delà des mers salées … Un désir de liberté ». Elle aura plaisir à le lire. »

 Et voici la petite missive:

lettre_micheline_calmy_rey

Interview par Daniel Fazan dans son émission « Intérieurs » à la Radio Suisse Romande

11 novembre 2007 23h à minuit

Interview par Daniel Fazan réalisé au domicile de Fateh Emam et sa femme Hildegard  Medina Emam sous les toits du Passage St-François 1 à Lausanne, diffusé dans son émission « Intérieurs » à la Radio Suisse romande, La Première.

Voici la présentation en pdf: 2007-11-11-RSR-Intérieurs-presentation-Fateh-Emam

Ici vous pouvez lire la transcription de l’interview en pdf: Transciption-danielfazan

Et ici écouter l’émission:

Interview par Madeleine Caboche dans son émission « Rien n’est joué! »

5 novembre 2007 11-12h  Interview par Madeleine Caboche, en direct dans son émission « Rien n’est joué » à la Radio Suisse romande, La Première, avec un hommage par son collègue Daniel Fazan.

Voici ce que Daniel Fazan en pense:

« C ’est un coup de cœur… « Au-delà des mers salées… Un désir de liberté », eh bien, sans conteste, ça m’a fait… oh là! En deux jours, j’ai englouti ce destin de Karim alors que j’étais justement au Maroc, une ambiance qui convenait parfaitement à la dégustation de ce récit, car ce n’est pas un roman, c’est vraiment un récit. Mais je dirais même que c’est un document sur les affres d’un pays, l’Afghanistan, qui ne se relève jamais de ses carences et de ses maux.

Alors, le destin de Karim, le jeune Afghan, défile, sous la plume de Fateh Emam,  chronologiquement sous nos yeux, et c’est en réalité bien celui de Fateh Emam, son auteur. Alors, pas de construction originale dans ce livre. Il y a un rythme sinueux dans lequel sont serties mille observations, un dialogue intérieur, un idéal de vie qui ne parviendra pas à éclore : aider son pays, lui rendre ce que Karim a reçu enfant. Et très vite on s’apercevra qu’il n’y parviendra pas. Alors, d’un continent à l’autre, le personnage central suit à distance son père – il est vivant, son père, mais il ne le voit pratiquement jamais – un homme d’affaires tout à fait richissime, plus riche que le roi du pays, qui l’entretient d’une manière un petit peu luxueuse et à distance.

Karim, adolescent, tombe amoureux de la civilisation française bien avant ses amours de  cœur, il aime la culture, il lit Lamartine, il lit Ronsard, il lit Flaubert, il lit tous les grands auteurs. Avant de mettre un pied en France, il connait ce pays par cœur grâce à l’enseignement rigoureux de Madame Moulin au Lycée de Kaboul. »

Présentation de l’émission en pdf: RSR-rien-n’est-joué-presentation-Fateh-Emam

 Voici la transcription de l’interview en pdf : Transciption-madeleinecaboche

Et voici le lien pour l’écouter

 

 

 

Afghanistan Info – note de lecture

Afghanistan Info, le bulletin du Comité suisse de soutien au peuple afghan, contient une note de lecture du livre par Micheline Centlivres-Demont dans son numéro 61 de Novembre 2007.

« Une vie d’exil est faite de tant d’événements », écrit en conclusion l’auteur de ce récit sans doute en partie autobiographique. De tant de recommencements aussi, d’hésitations, de fuites, d’espoirs, auxquels le « désir de liberté » donne un goût amer: des liens trop souvent rompus, une identité revendiquée et constamment remise en question. De Kaboul où il vit son enfance, à l’Inde britannique des premiers émois, à Paris des années d’études, à New York, à Kaboul, et pour finir à Lausanne « sa dernière renaissance », Karim nous entraîne à la suite de sa curiosité jamais satisfaite. »